Qu'est-ce que le shiatsu ?
Médecine officielle au Japon depuis 1955, il est considéré en Europe comme "Médecine non Conventionnelle digne d'intérêt" (rapport Lannoye/Collins, ratifié par le Parlement Européen du 29 mai 1997). Ni médecine au sens occidental du terme, ni massage, ni idéologie, c'est un art s'inscrivant prioritairement dans le domaine de la prévention, et plus globalement du bien-être. Il ne remplace en aucun cas un acte ou un traitement médical.
Historiquement, il est issu des techniques de massages traditionnels chinois (Tuina) et japonais (Anma). Il s'appuie sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise, notamment sur l'existence de "canaux" énergétiques appelés méridiens comportant des points précis (tsubos). Dans ces méridiens circulent l'énergie vitale (appelée Ki ou Chi ou Praṇa).
 
Divers facteurs tels qu'une mauvaise hygiène alimentaire, le manque d'exercice physique, le stress professionnel ou affectif, peuvent causer des déséquilibres au niveau de la circulation énergétique, se traduisant par des "tensions" physiques ou psychiques. Certaines zones du corps apparaissent alors en "excès" d'énergie, alors que d'autres sont dites en "vide". Le shiatsu a pour objectif de rétablir une circulation énergétique harmonieuse afin de dénouer ces tensions. Il améliore le fonctionnement des organes internes et permet de vivifier les capacités de défense et d'auto-guérison de l'organisme.
Le shiatsu est une pratique énergétique d'origine japonaise. Littéralement pressions (atsu) des doigts (shi), il consiste en des pressions des pouces et des paumes le long du corps d'une personne, complétées par des étirements doux, des vibrations, percussions. Il s'inscrit dans une vision globale de la personne, réunissant le corps et l'esprit.
ActualitésLe ShiatsuPérinatalitéEn EntreprisePraticienneRessourcesInfos pratiques